Manu, Bassiste

Né au cœur des années 80, Manu fait ses premiers pas dans la musique en tant que pianiste au Conservatoire National de Toulouse jusqu'en 1994. C'est plus tard, à l'âge de 16 ans, qu'il commence à apprendre la basse sous le tilleul de la cour de récréation du lycée Toulouse-Lautrec à l'heure du cours de mathématiques. Bercé de pop-culture d'outre atlantique, pratiquant le longboard à haut niveau, c'est naturellement qu'il se sent attiré vers les groupes de pop-punk et punk-rock qui accompagnent les vidéos de sports extrêmes à l'époque. Il rejoindra plusieurs groupes du genre, et s'implique toujours dans cette scène aujourd'hui.
Au cours de son premier circuit d'études universitaires en langues et civilisation américaine, il rejoindra sa première formation professionnelle à la contrebasse, qui lui permettra d'enchaîner a plein temps concerts et tournées. 
Il obtiendra parallèlement une licence en musicologie jazz, formation qui lui permettra de faire les rencontres qui conditionnent toujours sa manière d'aborder la musique aujourd'hui.
Par la suite il intégrera beaucoup de projets, autour du rock, du jazz, du rockabilly, du reggae, de la création d'instrumentaux hip-hop au big band rythm and blues, en passant par le métal extrême et les musiques électroniques, et se produira dans une dizaine de pays au cours des dix dernières années.
C'est plus récemment qu'il découvre Riley Puckett, Chuck Ragan, Alan Jackson, autant d'artistes qui feront résonner ses premières amours pour la culture américaine et les grands espaces.
Lorsqu'il ne joue pas avec les Rusty Legs, vous le croiserez peut être vêtu d'une épaisse chemise à carreaux, coupant du bois pour l'hiver dans la forêt du Cau du Pic...